La Compagnie

La Compagnie de théâtre QUAT’CONSCIENCE a été créé à Lyon en janvier 2004 par 4 comédiennes conscientes d’être des cas : Myriam Boudenia, Anne Gouttenoire, Anne Gutknecht et Claire Néel.

Quatre jeunes femmes convaincues par la beauté et la nécessité du geste théâtral avec une énergie qui les pousse à mener à bout des projets de plus en plus ambitieux. Quatre personnalités, quatre corps différents, quatre voix, un même parcours

En 4 ans, la Cie a créé 3 spectacles à 4 comédiennes : Independence de Lee Blessing, Dernières Lueurs de l’ombre de Myriam Boudenia, Quand L parlent un montage de textes sur la femme

et 2 solos dont les textes ont été édités chez ALNA : Bouchouka de Myriam Boudenia et La Femme qui parlait à sa robe de chambre de Stani Chaine.

L’ association est maintenant dissoute. Chacune des 4’Conscience a pris un chemin différent…

***

LE PARCOURS DES QUAT’CONSCIENCE

SAISON 2003/2004

  • Le chemin théâtral des Quat’Conscience a commencé le 28 février 2004 dans un appartement des pentes de la Croix-Rousse à Lyon ! Elles ont joué leur première création, la pièce américaine contemporaine Independence de Lee Blessing, chez un particulier, devant un parterre de 30 spectateurs conquis par la sincérité du jeu.
  • La famille Briggs de Independence poursuit son chemin en avril-mai 2004, dans des bistrots et des toutes petites salles à Lyon : Le Bastringue et la Boulangerie du Prado, au château de Montchat, puis au petit théâtre de poche de Janine Berdin : pas de frontière entre la scène et le public, c’est entre les tables de café et parmi les spectateurs, que les comédiennes circulent et donnent vie à cette famille surprenante.
  • Le 19 et le 20 juin 2004, à la bibliothèque municipale de Saint-Rémy ( 71 )  : après l’installation d’une estrade, de tentures pour aménager des coulisses et de deux halogènes en guise de projecteurs, le spectacle continue parmi les livres et les magazines.
  • Du 20 au 31 juillet 2004 à « l’Estivalière de Carpentras » ( 84 )  : changement de mise en scène avec le jeu en plein air pour la première fois. Affichage, tractage, avant et après chaque représentation. Tous les jours dans la cour de l’école, abritées du soleil par un platane, elles montent leur décor, jouent, et démontent le décor. Un franc succès critique et public !

SAISON 2004/2005

  • Le 30 novembre 2004 : Première répétition, en public, de Dernières Lueurs de L’ombre en collaboration avec l’Espace 44, à la librairie « Le parfum des livres ». Premiers retours positifs pour le texte et la mise en scène et l’occasion pour la compagnie d’expérimenter « la résidence ».
  • Les 11 et 18 décembre 2004 : Création au collège des Maristes du spectacle de Noël pour enfants : Un chant de Noël , d’après Dickens. 4 comédiennes pour 6 personnages. Des souvenirs très drôles pour cette première confrontation à un public d’enfants. Reprise de ce spectacle pour le comité d’entreprise de la Poste de Caluire.
  • Le 7 janvier 2005 et le 8 février 2005: La compagnie poursuit avec succès sa résidence à l’Espace 44 avec deux autres répétitions publiques de Dernières Lueurs de l’Ombre , salle comble, participation du public à la répétition, au jeu. L’interaction est le moteur de ces répétitions, le public suit l’évolution du travail et participe au processus de création.
  • Du 10 au 20 février 2005 : Independence , au Carré 30 à Lyon.
  • Le 24 mars 2005 : Deux représentations de Independence devant plus de 200 élèves dans le hall du Lycée Pontus de Thiard à Chalon sur Saône (71). Premier contact avec un public adolescent, réceptif aux thèmes de la pièce ( la prise d’indépendance des enfants face à une mère possessive). émotion vive, réaction très positive au jeu des comédiennes et à la rencontre suivant le spectacle.
  • Le 25 mars 2005: Independence à Riom (Auvergne) dans un ancien cinéma, une grande salle à l’italienne, un plateau immense.
  • Du 5 au 17 avril 2005 : Dernières Lueurs de l’Ombre à l‘Espace 44. Succès dès les premières représentations, standing ovation à la première, les larmes dans les yeux, la Cie soupire de soulagement. Total : plus de 300 spectateurs, rare pour une création de jeune compagnie.
  • Du 9 au 15 mai 2005: Independence , au Petit théâtre de Poche de Janine Berdin à Lyon.
  • Le 7 juillet 2005 : Independence aux Théâtrales de Mazan (Vaucluse) sous un mistral impressionnant!
  • Les 8, 10, 11 et 15 Juillet 2005 : Création de Quand Elles Parlent… dans le cadre du festival « l’Estivalière de la CoVe ». Chaque soir, la compagnie est reçue par les maires des villages de la CoVe de Carpentras pour un spectacle en plein air et plante son décor dans une cour d’école, sur la place du village ou dans les jardins de la mairie. Succès public et critique du spectacle. Accueil très chaleureux des communes.pict0368

SAISON 2005/2006

  • Septembre 2005 : Obtention de la licence 2 d’entrepreneurs de spectacle, la compagnie devient professionnelle !
  • Les 15, 16 et 17 septembre 2005: Dernières Lueurs de l’Ombre au Bistrot de la Scène à Dijon. Une ancienne salle de bal reconvertie en salle de spectacle (100 places) et entièrement modulable au charme fou, public conquis, accueil très sympa de l’équipe.
  • Le 26 septembre 2005 : Independence au théâtre de Lulu sur la Colline à Lyon.
  • Le 27 septembre 2005 : Quand Elles Parlent… au festival des « Scènes Ouvertes » du théâtre des Clochards Célestes.
  • Du 4 au 16 octobre 2005 : Reprise de Dernières Lueurs de l’Ombre à l’Espace 44, suite au succès de la saison précédente.
  • Du 15 au 20 novembre 2005 : Reprise de Independence au Petit Théâtre de Poche de Janine Berdin à Lyon.
  • Les 12 et 17 décembre 2005 : Création à la salle Paul Garcin du spectacle : Les cadeaux de Noël ont disparu , de Anne Gutknecht, jouée trois fois dans la journée devant un parterre de 1000 élèves de l’école Michel Servet. Interaction très intéressante avec les enfants. Reprise du spectacle pour le comité d’entreprise de la Poste de Caluire.
  • Du 5 au 15 janvier 2006: Quand elles parlent… devient Quand L parlent… et est jouée au Carré 30, à Lyon, à guichet fermé pendant les deux semaines ! Le public et la critique sont enthousiastes
  • Les 24 et 25 Mars 2006: Dernières Lueurs de l’Ombre au Théâtre de l’Astrolabe à Sorgues (Vaucluse).
  • Le 31 mars 2006 : Independence au Théâtre de l’Astrolabe à Sorgues (Vaucluse)
  • Du 4 au 14 avril 2006 : Independence au Théâtre des Clochards Célestes à Lyon.
  • Les 20, 21 et 22 avril 2006 : Dernières Lueurs de l’Ombre au Chok Théâtre à Saint-Etienne. Peu de public mais des souvenirs impérissables !!!
  • Du 15 au 21 mai 2006 : Quand L Parlent… au Petit Théâtre de Poche de Janine Berdin. La pression monte : Avignon approche !
  • Juillet 2006 : Festival off de Avignon au Théâtre du Bourg-Neuf avec deux spectacle en alternance : Dernières Lueurs de l’Ombre et Quand L Parlent… Une vingtaine de spectateurs chaque soir, des parades hilarantes d’inefficacité, des jus de fruits frais, une chaleur à crever, des rencontres incroyables, une ambiance qui gonfle les coeurs… Un très bel article sur Dernières Lueurs de l’ombre sur le site RUE DU THEATRE, un contrat d’édition pour la même pièce, une invitation à un festival de théâtre  » femmes en scène « à Forcalquier pour Quand L parlent…

SAISON 2006/2007

  • TOURNEE de Quand L parlent… : au Bistrot de la scène à Dijon ( avec une arrivée mémorable sur la scène : DE LA NEIGE JUSQU’AUX GENOUX ! ), Forcalquier ( Le défilé de chapeaux…), à l‘Astrolabe de Sorgues et à la Taverne de Saint-Rémy avec une nouvelle comédienne dans l’aventure : Catherine Hargreaves.
  • CREATIONS : Du 26 avril au 13 mai 2007 au Carré 30 : 2 solos
  • pour Claire avec La Femme qui parlait à sa robe de chambre, monologue de Stani Chaine
  • pour Myriam avec son Bouchouka, conte algérien. Allez voir le site du spectacle !
  • Juillet 2007 : Claire défend La femme qui… au festival off d’Avignon au Théâtre de la Poulie

SAISON 2007/2008

  • TOURNEE de La femme qui… à Lyon ( Acte2théâtre, théâtre des Maristes, Archéologues du Futur) à Sorgues etc…
  • TOURNEE de Bouchouka :
  • Du 29 février au 5 avril 2008 : à la Manufacture des Abbesses – 75018 PARIS
  • Du 23 avril au 3 mai 2008 : au Théâtre de l’Elysée à Lyon
  • Le 24 et 25 juillet 2008 : CREATION Le Petit Musée-Carton imaginaire de Myriam Boudenia et Jonathan Wable,  spectacle de théâtre de rue dans le cadre du festival lyonnais « TOUT L’MONDE DEHORS »

SAISON 2008/2009

  • Le 10 et 11 octobre  2008 : Bouchouka au Bistrot de la Scène à Dijon
  • Le 16 et 17 janvier 2009 : Bouchouka au théâtre du Grain de Sel à Chalon-sur-Saône
Publicités